Presse

« Viaggio e bellezza »  Conservatoire Darius Milhaud (Aix-en-Provence)  23 Février 2016

« A l’invitation de l’association Dante Aligheri, deux belles et jeunes artistes, bourrées de talent, ont donné un magnifique récital d’airs et mélodies italiennes, le 23 Février[…] Marion Liotard au clavier l’accompagne (Lucile Pessey), la devance, la soutient, s’immisce dans son souffle avec un métier sûr et une écoute absolue. Piano/orchestre dans l’Ouverture des Noces mozartiennes, jouée avec une rigueur rythmique implacable, elle fait tourner les têtes aux trois temps d’une valse de Verdi, glisse quelques « Péchés de vieillesse » de Rossini pour une délicieuse « Caresse à ma femme ». »        Zibeline      Jacques Freschel

« Debussy: Aquarelles intimes »  Lyricopéra, Temple Grignan (Marseille) 30 Janvier 2016

« Troisième protagoniste de ce concert, la pianiste Marion Liotard que l’on ne présente plus et qui est à la fois discrète et incontournable. Son piano fait penser aux tableaux de Turner où le ciel est fondu et indispensable. »    Gisèle Laval

« Le cabaret lyrique de Madame Eustache et Jeanne Houhou »  Festival Moments musicaux du Tarn, Rabastens  Janvier 2016

« En lever de rideau d’une chaleureuse réception organisée à la Cave de Rabastens, les aficionados des Moments musicaux se régalèrent avec le spectaculaire Cabaret lyrique de Madame Eustache et Jeanne Houhou (note d’or et prix du jeune public au tremplin 2015, programmé pour le festival). Avec une énergie frénétique, Marion Liotard (piano) et Charlotte Labaki (mezzo-soprano) ont interprété notamment quelques pièces de Poulenc. L’intuition musicale et la fougue de ce duo magique entraient en résonance complice avec « l’instinct » de Poulenc, matérialisant l’esprit du festival de (re) découvrir la nouvelle génération d’artistes qui défendent une vision personnelle et vivante du grand répertoire. »       La Dépèche

« De Mistral à Gounod, chanter Mireille »  Foyer de l’opéra de Marseille 18 Octobre 2014

« …ont complété un beau plateau accompagné par une maîtresse femme-orchestre au clavier: Marion Liotard. »       Zibeline   Jacques Freschel

« La lettre dans l’art lyrique » Festival Côté Cour, Chapelle des Oblats (Aix-en-Provence) Juillet 2011

« L’abondance, la diversité du programme de cette soirée qui avait pour ambition d’établir des passerelles entre littérature et musique a été bien reçue d’un public averti. La qualité de chanteurs à la carrière déjà jalonnée de prix a couronné ce spectacle et il ne faut pas manquer d’y ajouter la prestation de la pianiste Marion Liotard qui a soutenu brillamment les voix de ces chanteurs sans renoncer à mettre en valeur son propre talent. »     Le courrier d’Aix   Clairefontaine

« Un brasier d’étoiles »  récital au Parvis des Arts (Marseille) Novembre 2010

« Pianiste maître de chant au CNIPAL, la pianiste Marion Liotard, rompue à la subtilité de l’accompagnement, était comme un poisson dans l’eau du début à la fin: du scintillement argentin au ruissellement à l’infini, d’une rare délicatesse de touche dans L’invitation au voyage au Brasier d’étoiles et ses fulgurances ombreuses, orageuses, capitaine faisant dérouler et déferler les flots presque wagnériens, orchestraux de ce piano de Ginoux, conçu à sa mesure et au large éventail de son talent. »           Benito Pelegrin